Delta Club 82 école de deltaplane près de Toulouse Montauban
Apprendre à voler en deltaplane - Trouver une école de deltaplane
Baptême de l'air en deltaplane près de Toulouse Montauban
Météo vol libre
Bibliotheque du Deltaplane
Photos de deltaplane
Vidéo deltaplane
Sites de vol libre
Occasion vol libre : deltaplane, parapente...
Les ailes et les fabricants de deltaplane
Forum du deltaplane


Le Delta CLub 82 est aussi sur Facebook
Ecole de deltaplane dans la région de Toulouse - MontaubanAgendaDivers deltaplane et vol libreDelta Club 82 Ecole de deltaplane

>>> Forum du deltaplane

Pages : (2) 1 [2]  ( Aller vers premier message non lu ) Répondre à ce sujet
1er vol avec mon Atos VS
loubes
Ecrit le : 19 juin 2017 à 17:36
Citer


Messages : 360
Inscrit le : 05 décembre 2014



Citation (DeepPurple32 @ 19 juin 2017 à 08:40)
Je confirme la difficulté "vécue" de repasser du rigide au souple. Après 14 ans d'Exxtacy, j'ai voulu revenir au souple pour plusieurs raisons...le poids, le maniement au sol, le transport...et les potes qui étaient tous en souple !...je suis passé sous Titanium, bonne aile mais pas un avion de chasse...il ne m'a pas fallu une heure mais au moins 5/6 vols pour désserrer les fessiers tant je me demandais si je savais encore piloter...impossibie de tenir un cap correctement, surpilotage, on contre ça ne revient pas donc on insiste et c'est à ce moment là que ça revient ...et on renvoie encore plus fort de l'autre côté car c'est "reparti" violent, et tout s'amplifie...la solution, juste poser les mains sur la barre et laisser faire, ou prendre la barre de contrôle par le "dessous", en "supination", on évite par là de la charger...!...maintenant, ça va beaucoup mieux et je m'amuse bien en Titanium...mais je n'ai pas oublié le plaisir particulier du rigide, j'étais avec Pascal lors de son premier vol...et j'ai eu "envie" !..oui !..j'y reviendrais...

NON tu vas pas nous faire sa ? c est pour les grand pére les rigide ? laugh.gif
A !! c est un grand pére qui me la dit ! et il vole toujours en souple .
biggrin.gif

' sa me donne envie d en essayai un quand même wink.gif






zarbi-9782.gif


--------------------
sbotche
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
DeepPurple32
Ecrit le : 19 juin 2017 à 20:55
Citer


Messages : 95
Inscrit le : 14 mai 2015



..oui mon Tof !...mais tu seras grand-père un jour, si ce n'est par ta descendance, l'age s'en chargera, donc ...???...oui, essayes mon Tof, ça risque juste de te plaire !...la biz hombre
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
Thypar
Ecrit le : 20 juin 2017 à 09:53
Citer


Messages : 15
Inscrit le : 09 septembre 2013



Quand je vole en rigide je rêve de revoler en souple et quand je vole en souple je rêve de retrouver les perfs du rigide.

J’ai quelques dizaines d’années de rigide et quelque passages du rigide au souple.

Mes sensations lors du passage du rigide au souple :

Concrètement je sais qu’il me faut éviter de prendre de la vitesse pour ne pas compliquer les choses, de rester au milieu de la barre de contrôle l’axe du corps toujours parallèle à la quille, quand je fait une action en roulis très brève, je reviens aussitôt au milieu de la barre de contrôle et j’estime le temps de réaction et comment réagit l’aile, AVANT d’entreprendre de me déplacer à nouveau si nécessaire, toujours brièvement et ainsi de suite jusqu’à l’attéro. Cela demande du self contrôle.

A l’attero je n’oublie pas de piloter en roulis avec tout le corps jusqu’à la dernière seconde : pas comme en rigide ou on fait simplement des petites corrections avec le trapèze pour actionner les spoilers. C’est important surtout avec du vent à l’attero.

- Mon premier retour au souple fût sur un site de 200m de dénivelés en dynamique + thermiques ce qui m’a permis de voler au moins une bonne heure et demi pour ré-assimiler et encore pas complètement loin s’en faut le pilotage du souple AVANT de me présenter en prise de terrain avec une tenue de cap correcte. J’ai enroulé les thermiques en carré !

-La deuxième fois après quelques années et je le recommande à personne : direct en remorqué. Fort de ma méthode j’ai réussi à monter à 500 m environ mais le problème c’est que quand j’ai largué j’étais à 70-80 km/h et comme j’étais dans l’incompréhension totale de la bonne gestion de ma barre de contrôle pour garder le cap pendant le retour au neutre, l’aile est partie en wing-over à gauche sur le toit... dans une sensation de glisse absolument formidable qui ne peut pas se retrouver sur un rigide !
Oui, pas le temps d’avoir peur, dans ma tentative de contre l’aile part alors pour le même tour de manège dans l’autre sens, je comprends tout de suite qu’il me faut immédiatement lâcher la pression sur la barre de contrôle et faire confiance à l’autostabilité de l’aile qui effectivement fini par diminuer ses wing dans un sens puis dans l’autre et revenir au calme toute seule.
L’impression d’avoir fait un bâptème de l’air d’accro absolument sensationnel avec un pilote invisible qui fait de beaux wings !
Paradoxalement, rassuré par le comportement très saint de ma Litespeed je suis parti en cross rejoindre les copains, toujours en enroulant les thermiques en carré !

-La troisième fois en simulateur / treuillé, peut-être la plus recommandable.
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
tigouille
Ecrit le : 20 juin 2017 à 11:42
Citer


Messages : 264
Inscrit le : 03 avril 2010



je me demande si le rigide ne tue pas le delta plus que le parapente!
et vive les ailes légères et faciles, quelque soit le tonneau (faut ca pour l'ivresse!)
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
0 utilisateur(s) sur ce sujet (0 invités et 0 utilisateurs anonymes)
0 membres :
Options du sujetPages : (2) 1 [2]  Répondre à ce sujet