Delta Club 82 école de deltaplane près de Toulouse Montauban
Apprendre à voler en deltaplane - Trouver une école de deltaplane
Baptême de l'air en deltaplane près de Toulouse Montauban
Météo vol libre
Bibliotheque du Deltaplane
Photos de deltaplane
Vidéo deltaplane
Sites de vol libre
Occasion vol libre : deltaplane, parapente...
Les ailes et les fabricants de deltaplane
Forum du deltaplane


Le Delta CLub 82 est aussi sur Facebook
Ecole de deltaplane dans la région de Toulouse - MontaubanAgendaDivers deltaplane et vol libreDelta Club 82 Ecole de deltaplane

>>> Forum du deltaplane

Pages : (2) 1 [2]  ( Aller vers premier message non lu ) Répondre à ce sujet
Alrete sécurité mousquetons acier
Alain Vizille
Ecrit le : 22 octobre 2014 à 17:57
Citer


Messages : 138
Inscrit le : 19 juin 2012



Salut,

Pour ma part j'ai le même mousqueton acier depuis 20 ans, resistance 5 tonnes qui commence a se déformer à + 8 tonnes, et quand je change de harnais je garde mon mousqueton.
Je ne me verrais pas voler avec un autre mousqueton. c'est peut-être un erreur à vous de me le dire.

Cordialement Alain wink.gif
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
inagol
Ecrit le : 23 octobre 2014 à 07:24
Citer


Messages : 17
Inscrit le : 27 août 2013



Après vérification, j'ai bien ce mousqueton. blink.gif

Je vais voir comment le changer. Je vous teins au courant.
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
nico de Pau
Ecrit le : 01 novembre 2014 à 12:33
Citer


Messages : 64
Inscrit le : 18 décembre 2010



Après vérif 3 mousquetons concernés sur les 2 rappels.

J'ai téléphoné à Peter pour en savoir plus:
il n'y a pas eu d'accident, c'est à l'origine sur des photos de mousquetons tordus qu'ils ont commencé leur inspection, test, puis rappel. La nouvelle série "tropos" arrive dans 5/6 semaines, ils échangent gratos+remboursement du port.

Pour eux les mousquetons de +5ans ne doivent plus être utilisés. Ils échangent aussi les "vieux" mousquetons de leur marque contre un tropos + 11 euros.

Perso je jouerai pas sur la sécurité, j'ignorais que la durée de sécurité était de 5 ans. C'est pas pour 11 euros ni un million qu'il faut prendre le moindre risque.

Résultat il me reste un mousqueton 6 tonnes dit "force" de leur marque en état d'usage, acheté en boutique d'alpinisme et non d'origine sur un harnais delta.

C'est chiant si on peut plus voler d'ici la fin de l'année, mais voler avec la peur d'un pb de mousqueton même s'il n'y a eu aucune rupture en vol moi j'y vais pas trop de stress potentiel, et d'autres choses à penser pendant le vol.

Nico
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
Satanas
Ecrit le : 25 janvier 2015 à 12:41
Citer


Messages : 17
Inscrit le : 28 juillet 2014



Le but premier du mousqueton me parait être de relier de manière absolument fiable, pendant toute la phase de vol, le pilote ( dans son harnais ) et l'aile, sans oublier le parachute de secours destiné à soutenir le tout en cas d'accident en vol ( collision, bris structurel, impossibilité de continuer à piloter etc. ).
C'est à ce titre que l'on fait généralement le choix d'un mousqueton dit de sécurité qui ne peut s'ouvrir qu'après action volontaire de déverrouillage
( vis ou quart de tour à double effet ).
Dans le temps......le bris en vol de quelques mousquetons aluminium, peut être plus sensibles aux vibrations, a conduit à préconiser les mousquetons acier.
Pour ma part, les mousquetons de sécurité en aluminium ont une telle résistance ( largement éprouvée en montagne dans mon métier ), que j'ai utilisé les deux sans état d'âme et sans accident.......à ce jour !
A ce niveau c’est un choix personnel et il faut sérier les problèmes potentiels :
- en cas de bris du mousqueton, plus rien n'est relié à rien et l'on vient de passer du vol libre à la chute libre dans son harnais....!
- il paraît donc raisonnable de relier le parachute de secours directement à la sangle du harnais par un second mousqueton de sécurité ( acier ou aluminium ) jugé à toute épreuve. En cas de bris du mousqueton reliant le harnais à l'aile, il resterait encore la possibilité de faire parachute
( rapidement ,et ce pour des raisons de résistance au choc à l'ouverture de ceux que nous utilisons ).
- quant au risque d'atterrissage dans l'eau, évidemment toujours possible !!!! mais est-ce le risque principal ?, la solution la plus sure parait être la flottabilité de secours utilisée sur les hélicoptères de secours en mer par exemple.......plus sérieusement, pour ma part je crois que j'essaierais en vol de me préparer à quitter rapidement mon harnais ( fermeture éclair, cuissards ) comme nous le faisions lorsque nous étions parachutés sur l'eau, en ne sortant effectivement qu'au contact de l'eau. Je me vois en effet très mal rester enfermé dans un harnais sous l’eau en train de me contorsionner sous l’aile pour ouvrir un mousqueton quel qu’il soit et ensuite sortir d’un harnais fermé pour enfin pouvoir nager ……et surtout respirer !
En montagne, où nous avons parfois l'occasion de constater l'ouverture intempestive d'un mousqueton et la sortie de la corde ( ce qui pourrait peut-être arriver à une sangle rigide en conditions turbulentes, notamment avec une aile rigide où les cisaillements ne sont pas amortis par la structure et les " remontées dans la quille " sont parfois très violentes ), lorsqu'une manipulation impose la mise en place d'un mousqueton de sécurité et que nous n'en n'avons plus nous positionnons deux mousquetons dits simples en opposant leurs sens d'ouverture.
Dans la photo ci-dessus, deux mousquetons juxtaposés doublent la résistance, mais peuvent être exposés a un frottement de la sangle qui pourrait les ouvrir les deux simultanément.
( voir photo jointe de la préconisation montagne ).
C'est ici la sécurité objet du premier paragraphe qui est recherchée, et ensuite chacun en fonction des informations et convictions, fait et assume ses choix.
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
Satanas
Ecrit le : 25 janvier 2015 à 18:20
Citer


Messages : 17
Inscrit le : 28 juillet 2014



Photo d'illustration

Image jointe (cliquez la miniature pour l'agrandir)
Image attachée
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
Alience
Ecrit le : 14 décembre 2019 à 10:45
Citer


Messages : 25
Inscrit le : 09 novembre 2019



Les soucis avec les mousquetons dédiés aux sports aériens viennent rarement avec la charge maximum.
Les rappels ont eu lieu a cause d’autre chose d'après ce que j’ai pu voir:

Tous les mousquetons rapides ont un jeu de quelques dixième de mm à quelques mm au crochet de fermeture, ce jeu étant different sur chaque mousqueton, même pour une même serie.
Ils ont leur capacité max après rattrapage de ce jeu par la charge et obtention d’un verrouillage physique.

Tous les matériaux sont exposés à des ruptures de fatigue ( alu et acier).
Le DHV a fait des essais en exposant à des oscillation de faibles charges les mousquetons ouverts ( équivalent à etre fermé sans rattrapage du jeu) 2000000 à 5000000 de fois suivant alu ou acier.
Par exemple en faisant varier la charge du mousqueton, 2000000 de fois, entre 7kg et 70 kg.
Chaque mousqueton a donc sa propre valeur de rupture de fatigue a l’oscillation.
(A partir d’une vingtaine de kilos blink.gif pour certains !!!)

Si le poids nécessaire au rattrapage du jeu d’ouverture est inférieur à la valeur de fatigue qui a été déterminée, le DHV considère le mousqueton comme sûr....autrement non.
(Exception faite pour le stubai super 5000 steel qui a une valeur de fatigue suffisante même sans rattrapage du jeu, jusqu’a un poids suspendu de 98,5 kg.)

Ils conseillent à tous les pilotes de tester cette valeur de rattrapage de jeu sur leur propre mousqueton et de la comparer avec la valeur fatigue.

De plus, il semble préconisé une durée de vie de 5 ans pour les parapentes et 2 ans pour les tandem parapentes et deltaplanes.

My 2 cents comme disent les anglophones.
Haut de page
Message privé
Haut de page
paricol
Ecrit le : 16 décembre 2019 à 18:26
Citer


Messages : 202
Inscrit le : 08 mai 2013



Très intéressant comme recherche.
J'ajouterai que contrairement aux idées reçues, l'alu n'est pas davantage "fatigable" que l'acier (c'est même le contraire) et que son usage moins répandu en delta tire sa raison d'être sur le fait que l'acier ne peut présenter de paille dans le métal contrairement à l'aluminium.
De plus, il y a a eu des amorces de rupture sur des mousquetons, mais à ma connaissance, jamais d'accident recensé ayant pour origine la rupture d'un mousqueton en delta.
Patrice
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
ber
Ecrit le : 17 décembre 2019 à 09:14
Citer


Messages : 118
Inscrit le : 07 mars 2017



Citation (FrançoisF @ 16 octobre 2014 à 16:51)
Citation (Bertrand @ 14 October 2014 à 20:59)
Oui merci pour ces informations relatives à la sécurité, toujours très utiles. Une photo de ton double mousqueton, François ? ça pourrait donner des idées.
Merci.
Bertrand.

Bonsoir Bertrand,
Voila le montage des deux mousquetons alu 2500 chaque, avec une bague de thermorétractable.

Bonjour,
En montagne lorsqu'on veut remplacer un mousqueton à vis par deux mousquetons simples (sans verrouillage) il est préconisé de les disposer en ne mettant pas les doigts du même côté mais opposé. Ça permet d'éviter que la sangle ou autre ne saute par effet "majax" (en venant appuyer sur le doigt, elle peut dans une certaine configuration sortir du mousqueton).
Pour éviter que les mosquetons ne tournent, c'est bien de les bloquer à la sangle d'accroche avec des élastiques.
Bons vols
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
ber
Ecrit le : 17 décembre 2019 à 09:16
Citer


Messages : 118
Inscrit le : 07 mars 2017



Voir photo de satanas que j'ai vue après avoir publié mon post, j'avais qu'à bien lire!!!
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
Christian Bourdeau
Ecrit le : 17 décembre 2019 à 15:53
Citer


Messages : 47
Inscrit le : 03 juillet 2012



Je serais vraiment curieux de voir la courbe de Wöhler d'un alliage léger qui permettrait d'affirmer:
Citation
"contrairement aux idées reçues, l'alu n'est pas davantage "fatigable" que l'acier (c'est même le contraire)"

Je me souviens, à l'époque où on pouvait encore en rencontrer en France, avoir entendu les experts en fatigue expliquer que les aciers ont une limite de fatigue qui leur confère une durée de vie infinie lorsqu'on reste à l'intérieur du diagramme de Haigh (ou de Goodman) correspondant à cette limite de fatigue (sensiblement 1/3 de la résistance statique)

Je n'ai jamais rencontré le palier asymptotique sur sa courbe de Wöhler indiquant qu'un alliage léger aurait cette même propriété.

Ce qui veut dire pratiquement que quelque soit le niveau de sollicitation, on finira toujours par casser en fatigue un mousqueton en alliage léger.

En fait, ce n'est pas si grave, car il se trouve qu'il n'y aucune étude qui prouve que le pilote aurait lui-même une durée de vie infinie s'il ne s'accroche jamais sous un delta.

De plus, d'une part il est particulièrement difficile de caractériser le spectre de sollicitation correspondant à l'usage d'un delta (en amplitude et dans la triaxialité), et d'autre part, je doute de pouvoir trouver un spécialiste* capable d'estimer la durée de vie limite correspondante.

Dans la pratique, il suffit que la durée de vie du mousqueton sous le chargement en fatigue considéré soit très supérieure à celle du pilote pour que la sécurité soit effectivement assurée, ce qui peut être garanti en prenant des marges énormes.

Surtout si comme le dit Paricol:
Citation
mais à ma connaissance, jamais d'accident recensé ayant pour origine la rupture d'un mousqueton en delta

alors même que des cas d'accidents mortels ont été recensés pour des ruptures en fatigue de vis de trapèze et de pattes de câble inférieur et que la communauté du delta n'a pas été capable d'en déduire une politique de prévention rationnelle (regarder les archives du forum)




*Je n'ai pas dit des geeks opérant des logiciels aux algorithmes scientifiques secrets pour produire de belles images en 3D.
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
paricol
Ecrit le : 17 décembre 2019 à 18:32
Citer


Messages : 202
Inscrit le : 08 mai 2013



Salut Christian,

C'est vrai que je n'ai pas vu la courbe en question mais selon les tests du fabricant Finsterwalder qui connait un peu son sujet, on peut lire que le sujet n'est 'est pas aussi tranché que cela. Je vous laisse le soin de la traduction où un test compare 2 mousquetons (alu et acier) :

Steel is good ?
The fatigue endurance of carabiners is not a question of material but a question of design! In dynamic fatigue tests, some aluminum carabiners exhibited substantially higher fatigue endurance levels than steel carabiners. Although stainless steel is generally more fatigue endurable, harder and more resistant to corrosion, the difference in strength can easily be outweighed by a larger width of the aluminum component. Due to the better strength-to-weight ratio, high-quality aluminum alloys are the standard in aircraft construction.

The crack in the steel carabiner on the left occurred after 1.739.700 load changes between 5 and 50 daN. The steel carabiner on the right broke after 287.000 load changes between 7 and 70 daN. For comparison: Titanal Pin Lock carabiners withstood 5.000.000 load changes between 40 and 400 daN without failure.
* 1 DaN (Dekanewton) = 10 N (Newton) ≈ 1 kg[I]

Enfin je crois que tu as tout dit lorsque tu évoques le fait que les marges importantes permettent d'éviter l'accident, et cela est valable pour l'ensemble de notre matériel.

Amicalement,
Patrice
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
Christian Bourdeau
Ecrit le : 18 décembre 2019 à 08:34
Citer


Messages : 47
Inscrit le : 03 juillet 2012



Si je lis bien l'anglais, Finsterwalder écrit explicitement que l'inox est plus résistant en fatigue (que l'aluminium)

Ensuite comme il sait très bien que leur meilleur mousqueton alu finira par céder quand tous les mousquetons aciers qui ont atteint ce nombre de cycles tiendront indéfiniment
il utilise un argument spécieux qui consiste à dire que pour un nombre de cycles réduit, le meilleur mousqueton alu tient mieux que le plus mauvais mousqueton acier (de même qu'il existe des chevaux qui se sont plus petits que certains chiens)

Au niveau de la rhétorique, c'est bien joué car ça embrouille tous les lecteurs qui ne sont pas des flèches en logique en général et avec les syllogismes en particulier surtout si en plus, ils croient les commerciaux et leurs pétitions de principes sur parole

Par contre l'exemple qu'ils donnent de comparer entre eux 2 mousquetons en acier! (avec des charges différentes?) pour en conclure la supériorité de l'alu? est une insulte à l'intelligence.

Après, ceux qui ont la foi en Finsterwalder peuvent continuer à croire, mais pour moi c'est tranché; la bonne opinion que j'avais de cette marque en a pris un sérieux coup (ne serait-ce que pour préserver mon hygiène mentale).
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
paricol
Ecrit le : 18 décembre 2019 à 14:57
Citer


Messages : 202
Inscrit le : 08 mai 2013



Christian, sur le principe tu as raison. Mais pour pondérer ce que tu dis, n'oublions que Finsterwalder en la matière fait la promotion de ses produits et son tord est de mélanger science et commercial; mais cela ne veut pas dire que leur produits sont nuls, je tiens à le préciser.
Patrice
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
combo74
Ecrit le : 18 décembre 2019 à 23:28
Citer


Messages : 71
Inscrit le : 08 novembre 2012



L’inox est en général plus résistant à la corrosion. Je traduis la com’charly. Rien que le fait qu’on ait pu l’écrire ça inquiète ! Je confirme l’eau mouille et ’la Glace c’est froid! yahoo.gif
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
Flying Captain
Ecrit le : 21 décembre 2019 à 15:59
Citer


Messages : 66
Inscrit le : 27 mai 2012



Je n’interprète pas le texte anglais de la même manière, j'ai du mal à comprendre la conclusion que vous en tirez. Peut on avoir le lien internet qui correspond à la communication de Finsterwalder?
Merci d'avance.
Olivier.
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
0 utilisateur(s) sur ce sujet (0 invités et 0 utilisateurs anonymes)
0 membres :
Options du sujetPages : (2) 1 [2]  Répondre à ce sujet