Delta Club 82 école de deltaplane près de Toulouse Montauban
Apprendre à voler en deltaplane - Trouver une école de deltaplane
Baptême de l'air en deltaplane près de Toulouse Montauban
Météo vol libre
Bibliotheque du Deltaplane
Photos de deltaplane
Vidéo deltaplane
Sites de vol libre
Occasion vol libre : deltaplane, parapente...
Les ailes et les fabricants de deltaplane
Forum du deltaplane


Le Delta CLub 82 est aussi sur Facebook
Ecole de deltaplane dans la région de Toulouse - MontaubanAgendaDivers deltaplane et vol libreDelta Club 82 Ecole de deltaplane

>>> Forum du deltaplane

  Répondre à ce sujet
Décollage falaise
Juraflyer
Ecrit le : 24 janvier 2020 à 10:47
Citer


Messages : 2
Inscrit le : 23 janvier 2020



Bonjour à tous,

Voici quelques informations intéressantes au sujet de la technique sur décos falaise.
Il serait intéressant d'avoir également d'autres retours d'expériences.


John Heiney (légendaire pilote de deltaplane américain) a écrit :

Décollage falaise sans vent
La procédure de décollage d'une falaise consiste à ne pas démarrer à plus de 3 pas du bord (de préférence avec vent nu ou très léger) et à prendre de l'élan tout en gardant l'aile horizontale. L'élan sert juste à s'éloigner suffisamment de la falaise. Il faut littéralement se jeter, ainsi que l'aile de la falaise et tout de suite tirer la barre vers soi pour piquer et prendre de la vitesse. La course d'élan n'est pas là pour générer de la vitesse air. Aucun humain n'est assez fort pour courir assez vite sur un sol plat (tout en portant une aile) pour atteindre une vitesse de vol. Nous avons juste besoin de quitter la falaise proprement et de baisser le nez pour plonger et générer de l'écoulement autour de l'aile. C'est à peu près la même chose qu'un décollage sous une montgolfière. Nous démarrons avec une vitesse nulle et plongeons pour faire voler l'aile. L'aile ne vole pas du tout au moment où nous quittons la falaise. Elle commence à voler pendant le piqué lorsqu'elle atteint une vitesse suffisante.

Garder l'aile bien équilibrée est problématique quand il n'y a pas de vent. Étant donné qu'elle ne vole pas tant que vous n'avez pas quitté la falaise et que vous ne soyez en piqué, il n'y a pas de pilotage possible par déplacement du centre de gravité. Votre seul contrôle de roulis passe par votre position au sol et votre tenue du trapèze.

Le contrôle du lacet est également essentiel. Si une demi-aile franchit légèrement le bord de la falaise avant l'autre (s'il y a un peu de vent), cette demi-aile peut monter et l'autre descendre et ce de manière auto-aggravante. Il devient alors impossible de contrer ce phénomène puisque le bras de levier généré à l'aide du trapèze est trop faible par rapport à celui généré par l'envergure de l'aile. C'est pourquoi il est indispensable de démarrer avec l'aile parfaitement positionnée en roulis et en lacet.

Il est très dangereux de partir trop loin du bord. Vous devez effectuer un maximum de trois pas, votre dernier pas servant à vous propulser loin du bord de la falaise. Si vous effectuez une course d'élan plus longue, l'aile aura plus de chance de mal s'équilibrer avant d'atteindre le bord. Le danger est qu'un bout d'aile touche le sol avant de quitter la falaise. C'est pourquoi vous devez vous positionner très près du bord avant de démarrer.

S'il y a du vent (même parfaitement dans l'axe) sur un décollage falaise, la situation sera complètement différente et très dangereuse. À moins que vous ne soyez prêt à prendre de gros risques, ne volez que sur des sites réputés sûrs avec ces conditions (comme Torrey Pines, Stanwell Park et Fort Funston). La forme générale de la falaise et sa cassure influencent directement la technicité/dangerosité du décollage. La vitesse du vent restant bien entendu toujours un facteur important.

Voici une excellente démonstration de la facilité avec laquelle il est possible de se lancer d'une falaise abrupte s'il n'y a absolument aucun vent. Mais si un des paramètres est mal maîtrisé, l'issue peut être tragique !


Haut de page
Message privé
Haut de page
Juraflyer
Ecrit le : 27 janvier 2020 à 16:13
Citer


Messages : 2
Inscrit le : 23 janvier 2020



Quelques décos sympas !

Haut de page
Message privé
Haut de page
Flying Captain
Ecrit le : 31 janvier 2020 à 15:28
Citer


Messages : 67
Inscrit le : 27 mai 2012



On pratique le décollage falaise par vent du NW à N sur le site de la Seranne mais uniquement par vent soutenu (20 km/h mini; les parapentes également). L'assistance est nécessaire pour venir se positionner au bord de la cassure et équilibrer l'aile car le vent est très rarement laminaire de par la météo et la configuration du site. Néanmoins ça se fait très bien en une impulsion sous réserve d'avoir son aile bien orientée et équilibrée (sinon retour à la pente garanti). Jusqu'à 40 km/h pour les plus motivés ça c'est fait.
Parce que la falaise est toute petite et que le terrain d'attero est à finesse 6,5, non visible, avec un col à passer, le décollage sans vent n'est pas envisageable. C'est le décollage pour feignant par excellence mais pas le droit à l'erreur et deux personnes pour l'assistance.
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invités et 0 utilisateurs anonymes)
0 membres :
Options du sujet Répondre à ce sujet