Delta Club 82 école de deltaplane près de Toulouse Montauban
Apprendre à voler en deltaplane - Trouver une école de deltaplane
Baptême de l'air en deltaplane près de Toulouse Montauban
Météo vol libre
Bibliotheque du Deltaplane
Photos de deltaplane
Vidéo deltaplane
Sites de vol libre
Occasion vol libre : deltaplane, parapente...
Les ailes et les fabricants de deltaplane
Forum du deltaplane


Le Delta CLub 82 est aussi sur Facebook
Ecole de deltaplane dans la région de Toulouse - MontaubanAgendaDivers deltaplane et vol libreDelta Club 82 Ecole de deltaplane

>>> Forum du deltaplane

  Répondre à ce sujet
Retour à la pente - Atos VR
AntS
Ecrit le : 26 April 2012 à 14:43
Citer


Messages : 373
Inscrit le : 22 December 2010



Ralentis :







FF, fais nous ta proposition de debrief..


--------------------
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
FrançoisF
Ecrit le : 26 April 2012 à 16:06
Citer


Messages : 2158
Inscrit le : 22 March 2009



Pas de vent, parfois très très léger travers gauche.
Suite au passage VR au VR11 (Beaucoup moins de surface sur les volets du 11) j'ai mis plus de 15° de volet pour cause de peu de vent.
1°-Mais un peu plus, sur les volets du 11 deviennent rapidement trop. Leurs fonction passent alors en dragchute.
Je n'ai jamais réussi à la faire voler. J'avais l'impression de courir au fond d'une piscine.
2°- Également je n'avais pas reconduit mon idée de vernis du VR sur le 11. Repères blanc de 2cm sur les câbles de commande à la limite de l'intrados pour cause de moins d'amplitude libre de l'aile au sol sur le 11.
Donc lorsque je fais le premier pas, l'aile et en mouvement imperceptible en roulis et en lacet. Donc les spoïlers, mal alimentés, ne m'ont jamais permis de contrer ce mouvement.

Je dis "sans conséquence" car la même fantaisie à Bleine, Lenzereide etc et je ne suis plus là pour en parler.


--------------------
L'expérience n'est pas ce qui arrive au pilote, c'est ce que le pilote fait de ce qui lui arrive.
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
CVRN
Ecrit le : 26 April 2012 à 18:56
Citer


Messages : 330
Inscrit le : 27 February 2012



salut François,

Pour tes volets, pourtant quand on les voit, on a pas l'impression que tu es en AF...

Au niveau de la gestuelle, je pense que tu fais le changement de main trop tôt. Du coup, tu n'es plus en accompagnement de l'aile. Et sur la vue de "derrière", on voit nettement un changement d'incidence au 3ème pas.

Ainsi, c'est toute l'aile qui se retrouve trop "cabrée" et qui te donne l'effet de marcher au fond de la piscine. A aucun moment l'aile ne vole.

A mon sens, il y aurait encore eu un moment où tu aurais pu rattraper le coup. Sur les vues "arrières", un peu avant le contact avec la planète, on sent que l'aile commence à voler (reprise d'une incidence normale) mais tu donnes un petit coup à "pousser" supplémentaire (arbuste en face ?) et là l'aile décroche et part en vrille à gauche. En restant "à tirer", tu aurais peut être pu sauver le coup.

J'avais déjà vu ce pb aux fainéants à Chabres par vent faible sur les VR. Comme l'équilibre statique est naturellement "arrière", il faut vraiment bien maintenir la pression sur l'avant des montants sur les 5 ou 6 premiers pas (et non plus sur les 3 premiers comme lors d'un décollage alimenté), le temps que l'aile ait atteint la vitesse pour voler vraiment. Après c'est comme d'hab.

Enfin voilu mon analyse de "jeune VRiste".

amt

patrick
CVRN
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
Lolo
Ecrit le : 26 April 2012 à 19:21
Citer







Heuuu...
Je peux me permettre Francois ? (vu ma "tres gde" experience d'un vol en rigide ! blushing.gif )
Tu demarres avec l'aile non pas equilibrée, mais au moment ou elle est a plat.
Elle etait deja avant ta course d'elan en train de descendre a gauche.
L'aile maintenue pas assez piqueuse fait que la correction est impossible (on voit le spoiler droit se lever tard) du coup le mouvement initial continu jusqu'au sol....

Ajoutez tout plein de ?????
je parie pas un cent sur ce coup la hein !
P'tet juste une piste de plus.
A+, Lolo
Haut de page
Haut de page
FrançoisF
Ecrit le : 27 April 2012 à 00:10
Citer


Messages : 2158
Inscrit le : 22 March 2009



Oui il y a aussi peut être un peu de tous ça, mais se que je retiens surtout c'est que je ne le décollerai plus le 11 avec un travers alternatif même très très léger.
Même endroit mais vent de face

Ma deuxième erreur c'est d'être resté sur cet emplacement de départ que j'utilise depuis mes débuts dans le delta en solo et en bi sans jamais un loupage. Ce jour là je devais me déplacer sous la chapelle 50m à droite où le vent même faible et mieux canalisé. La course d'élan se fait alors sur une pelouse où il est facile de conserver l'aile dans sa position de vol même pendant de très longue phase de décollage.

"Mon" emplacement et très accidenté avec des trous et de gros paquets de végétaux.
Cette erreur porte un nom..."la routine"!


--------------------
L'expérience n'est pas ce qui arrive au pilote, c'est ce que le pilote fait de ce qui lui arrive.
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
Malabar
Ecrit le : 27 April 2012 à 08:13
Citer







Ce que je vois:
- dès le départ, l'aile est trop cabrée.
- dès le départ, l'aile droite se soulève en raison d'une bouffe de travers
- sans la bonne incidence, le pilote n'a plus aucune défense
Le retour à la pente est dès lors inévitable.Il est de toutes façons lié à une incidence trop cabrée.
le vent de travers fait le reste.
Haut de page
Haut de page
CVRN
Ecrit le : 27 April 2012 à 08:54
Citer


Messages : 330
Inscrit le : 27 February 2012



Bonjour François,

sur cette vidéo de ton post précédent, j'ai remarqué le même problème

.

à 50s, au moment de ton changement de main, il y a encore un bon coup de changement d'incidence. Sur ce décollage pas de problème puisque l'aile vole toute seule, mais il semblerait qu'il faille que tu sois très vigilant sur ce point sur les décos faiblement alimenté et/ou pas axés.

Il pourrait peut être intéressant que tu diffère de 1 ou 2 secondes le changement de main ou que tu sois particulièrement vigilant à ne pas repousser le trapèze lors de cette phase.

amt

patrick

CVRN
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
FrançoisF
Ecrit le : 27 April 2012 à 12:24
Citer


Messages : 2158
Inscrit le : 22 March 2009



En fait lors de ce décollage j'étais entouré de 4 très bon vieux pilote de deltaplane et de VR et VR11en particulier.
Personnellement lors du choc avec ma tête contre la planète j'ai cassé mon casque au niveau de la tempe. Donc pendant 10 secondes j'ai quitté la salle de projection du film. Ce sont surtout les commentaires des copains qui m'ont permis de ne pas me tromper sur les véritables raisons de cet échec.
Dans notre sport "dit à risque" il est, me semble t-il, extrêmement important de ne pas se tromper si l'on veut que l'on puisse dire "on apprend toujours plus de l'échec que de la réussite" alors que " la réussite n'est que la confirmation de se que l'on savait déjà".
Donc en se qui concerne cet échec voilà les véritables raisons:
1°- Pour les conditions de ce jour là, l'endroit choisi pour décoller n'est pas adapter avec un souple, un rigide et encore plus vrais avec un VR dont la voilure n'a pas de liaison instantané avec le trapèze. Les légers mouvements girouette de la voilure est quasi imperceptible au niveau du trapèze. C'est le pourquoi de mes deux centimètres de vernis blanc sur les câbles de commande de mon ancien VR à la limite de l'intrados. Lorsque l'on est placé dans le trapèze cette marque est parfaitement visible puisque placé très proche du champ de vision avec un angle d'environ 90°. Lorsque les voyants disparaissent dans l'intrados on a une idée exacte de son plan de voilure, et donc de sa possible mise en mouvement alors que l'on pourrait trouver à ce moment là, les conditions favorable afin de décoller. L'envergure d'un VR étant tellement importante qu'un très léger départ de plume en roulis ou en lacet poursuivra ce mouvement par inertie. Les spoilers toujours pas alimentés puisque pas de vent ne seront d'aucune utilité lors des premiers pas lors de la mise en mouvement pour décoller. Sans vent on fait alors les premiers pas avec un sac à dos de 44kg + 18kg. Choisir enfin un terrain où l'on doit regarder où poser les pieds afin d'éviter les trous et les pierres terminera le travail.
2°- Les volets de courbures: J'insiste lourdement avec cet élément. Sur l'Exxtasi, le Stratos et toute la série d'Atos, le C, le V et le VR la surface des volets est beaucoup plus importante que sur la série des VRQ. Conséquences: l'action sur la drisse de commande ne donne pas du tout le même résultat quand à l'écoulement en bord de fuite. Lorsque je dis: " un peu trop de volets peu rapidement devenir beaucoup trop et donc passez d'un écoulement laminaire à un écoulement turbulent.
Patrick tu ne vois pas sur la vidéo des volets en position "AF". C'est effectivement beaucoup moins visible que sur le VR mais les 4 pilotes de VR et VR11 sur place ont tous fait la même remarque. Beaucoup trop de volets !
3°-Lorsque je commence à marcher et qu'au deuxième pas j'ai l'impression d'avoir le darg chute ouvert je sens le cachou à plein nez. La position des mains des pieds, de la tête... enfin tout par à Vau-l'eau.
Donc effectivement cette séquence est à montrer dans toutes les écoles dans la rubrique: " voilà ce qu'il ne faut jamais faire!".
Il est exact que le changement de main sur la deuxième vidéo n'est pas bon avec également un changement d'incidence.
Ici c'est très différent, car lors de ce décollage je sent mon aile voler à l'arrêt.
Mais tu as parfaitement raison 1 à 2 secondes plus tard pour le changement de main permet de le mémoriser pour les jours moins facile.


--------------------
L'expérience n'est pas ce qui arrive au pilote, c'est ce que le pilote fait de ce qui lui arrive.
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
CVRN
Ecrit le : 27 April 2012 à 15:07
Citer


Messages : 330
Inscrit le : 27 February 2012



Merci François de cette autocritique très constructive. Elle m'est d'un grand secours pour éviter ce type de carton. En effet, je suis beaucoup moins à l'aise avec le VR (mais je n'ai pas beaucoup de vols avec ce gun) que je ne pouvais l'être avec l'Exxtacy.

Un point me turlupine (de cheval) tout particulièrement, c'est l'équilibre statique arrière. Sur l'Exxtacy, l'aile était parfaitement neutre de ce point. Donc une fois intrégrée la bonne incidence (le bout de quille qui rentre dans le champ de vision quand l'aile est bien calée sur les épaules, le bide rentré et la poitrine au vent), il suffisait de partir très progressivement et de continuer à courir tant que l'aile n'était pas en l'air.

J'ai pu ainsi décoller proprement quelles que soient les conditions de vol. J'ai même ainsi pu quitter la planète aux fainéants sans volets et avec un vent très faible léger travers arrière.

J'ai couru longtemps mais les copains n'ont pas eu de frayeur, l'aile n'ayant eu aucun mouvement anormal ni changement d'incidence.

Avec un équilibre statique arrière, il va vraiment falloir que je fasse gaffe à bien décomposer les mouvements et être particulièrement attentif à l'incidence de l'aile.

Bons vols à tous et merci à Ants et yon d'avoir lancé cette chronique.

amt

patrick
CVRN
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
Lavigne Delville
Ecrit le : 27 April 2012 à 17:25
Citer







Salut Patrick,
Le seul décollage que j'ai raté en 31 ans de vol, c'est aux fainéants, avec un Tsunami qui décolle pourtant super bien : décollage en lisse (pas volontaire) et vent nul de droite. J'ai pourtant la réputation d'avoir une bonne course. Je me suis vautré dans les buissons sous le décollage et, miracle, je n'ai fait qu'un montant.
Ton décollage semble relever du miracle et dis toi qu'il t'est strictement interdit de faire la même chose en VR. Tout au moins, c'est mon avis.
Pour ce qui me concerne, j'ai renoncé définitivement aux fainéants : inconfort, faible pente, vent souvent faible ou travers, pas de rechange si passage nord, pas de clous anti dust...Je tiens trop à mon aile et je fais l'effort de monter aux Espranons, comme tous les compétiteurs, si je ne trompe.
A bientôt j'espère.
Bertrand.
Haut de page
Haut de page
0 utilisateur(s) sur ce sujet (0 invités et 0 utilisateurs anonymes)
0 membres :
Options du sujet Répondre à ce sujet