Delta Club 82 école de deltaplane près de Toulouse Montauban
Apprendre à voler en deltaplane - Trouver une école de deltaplane
Baptême de l'air en deltaplane près de Toulouse Montauban
Météo vol libre
Bibliotheque du Deltaplane
Photos de deltaplane
Vidéo deltaplane
Sites de vol libre
Occasion vol libre : deltaplane, parapente...
Les ailes et les fabricants de deltaplane
Forum du deltaplane


Le Delta CLub 82 est aussi sur Facebook
Ecole de deltaplane dans la région de Toulouse - MontaubanAgendaDivers deltaplane et vol libreDelta Club 82 Ecole de deltaplane

>>> Forum du deltaplane

Pages : (2) [1] 2  ( Aller vers premier message non lu ) Répondre à ce sujet
motorisation Atos
benchô
Ecrit le : 14 octobre 2022 à 17:05
Citer


Messages : 3
Inscrit le : 14 septembre 2022



Salut à tous

je cherche une solution simple pour motoriser un Atos

le but est de m'en servir surtout l'hiver et faire du zerotage en decollant a 1000m et reposer ou j'ai décoller ou plus bas mais surtout réussir a faire tenir le VR en l'air ( Donc pas un truc surpuissant )

j'ai trouvé un moteur avec une equivalence thermique 150cc
j'ai pas besoin de batterie trop grosse puisque je zérotte
30 min de vol me semble un bon debut

voila le matos










voila une video qui donne une idee de la poussée de l'engin



encore une fois l'idée est de decoler sans moteur d'un vrai deco et le moteur ne sert qu'a me maintenir en l'air

est ce realiste ?
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
Guppy
Ecrit le : 18 octobre 2022 à 09:19
Citer


Messages : 8
Inscrit le : 16 août 2022




Tu peux t'inspirer de ce système là pour la motorisation. Il te faut au minimum 30 kg de poussée pour zeroter. L'avantage c'est que les hélices n'offrent pas de traîner lorsqu'elles sont arrêtées. Par contre je mettrais les batteries plutôt à l'extérieure en bout de quille en cas de feu batterie, mais attention au centrage...
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
Guppy
Ecrit le : 18 octobre 2022 à 09:33
Citer


Messages : 8
Inscrit le : 16 août 2022





315fpm, ça fait 1,6ms
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
pierre64
Ecrit le : 18 octobre 2022 à 20:22
Citer


Messages : 512
Inscrit le : 28 juin 2009



Bonsoir,

site compilant projets et matos:


yt de mecs qui en ont fait un:

le boss: Reidar , écouter attentivement les 2 épisodes 'how it's made'





...

bein lire les présentations et les commentaires des vidéos, pas mal de choses sont dites.


Petite remarque concernant la sécurité : le taux de décharge nominal de tes batteries me parait faible (12C) Reidar conseille du 65C, par exemple:


Pareil pour ton esc, il est conseillé de doubler sa capacité nominale, ton moteur a un courant max de 170A (avec ton hélice trop grande par rapport aux KV moteur tu vas forcer dessus),tu as acheté un 150A tolérant 180A pendant 10 secondes ... il conseillent un 250A ... orientes toi vers un 320A:

c'est celui qu'a choisit Brendan qui a l'air de toucher sa bille en elec, au passage il double ou triple ses cables elecs de puissance (le courant se trimballe dans l'exterieur du cable, plus de cable = plus de place pour se trimballer)

Les batteries en arrière des sangles d'attaches (surtout si tu joues sans connaitre les regles) tissus ignifugé autour des sangles d'attaches, protéger le harnais, laisser les calories des batteries en feu s'échapper à l'air libre.

bein ouais ça coute des ronds...

fly safe
Haut de page
Message privé
Haut de page
benchô
Ecrit le : 18 octobre 2022 à 20:56
Citer


Messages : 3
Inscrit le : 14 septembre 2022



salut

merci pour les réponses

elles sont tellement fournie qu'il me faut un peu de temps pour les visionner et apprendre

je connaissais le gars avec ses 2 petits moteurs en bout de quille, il a fait de beau progrès depuis ses premiers proto

bon je me rend gentiment compte que j'ai pas le niveau.

alors on va suivre ce que ces messieurs font

encore merci

et dire que l'hiver sonne a nos portes ...
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
pierre64
Ecrit le : 18 octobre 2022 à 21:18
Citer


Messages : 512
Inscrit le : 28 juin 2009



"alors on va suivre ce que ces messieurs font" ... ça me parait sage ...
Bonne soirée
Haut de page
Message privé
Haut de page
ATOSVRT44
Ecrit le : 21 octobre 2022 à 10:47
Citer


Messages : 149
Inscrit le : 15 février 2015



L' ATOS de vol libre, ATOS VR ou VQ n'est pas prévu par le constructeur AIR pour être motorisé.
La DGAC ne peut pas identifier un ATOS VR ou VQ avec une motorisation électrique comme un ULM de série.
Il faudrait avoir le brevet ULM pendulaire et faire un dossier d'ULM non de série (construction amateur) pour voler motorisé en France.
Si tu arrives à voler en règle en France avec ton ATOS à motorisation électrique donne nous la marche à suivre.
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
benchô
Ecrit le : 21 octobre 2022 à 11:28
Citer


Messages : 3
Inscrit le : 14 septembre 2022



salut

je suis sur Suisse
je cherche a l'electrifier car en Suisse on ne peut pas voler avec un harnais essence par contre en électrique c'est permis sans autre

donc pour la France je ne sais pas

et puis j'ai aussi la particularité de ne jamais demander au moteur une forte poussée , le zerotage en hiver me suffit
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
ATOSVRT44
Ecrit le : 21 octobre 2022 à 19:16
Citer


Messages : 149
Inscrit le : 15 février 2015



En France, les PUL classe 1 et 5 à propulsion électrique sont considérés comme des ULM pendulaire.

Pour les Swifts à motorisation électrique, ils sont considérés comme des ULM 3 axes.



Il faudrait faire pression sur la DGAC pour assouplir la réglementation en France.

Conclusion
Tant que le statut des planeurs ultra-légers 3 axes équipés d’un dispositif d’envol électrique ne sera pas rattaché à celui des PUL, cette discipline des sports aériens, pourtant la plus écologique et la plus sûre, ne pourra pas se développer de façon significative. Si la réglementation ULM française, a permis le formidable développement dont a bénéficié l’aviation de loisir moto-propulsée, l’appliquer à la pratique du Planeurs Ultra-léger3 axes, lorsqu’il est équipé du dispositif d’envol électrique,en freine incontestablement le développement.
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
ATOSVRT44
Ecrit le : 30 octobre 2022 à 21:34
Citer


Messages : 149
Inscrit le : 15 février 2015



En Suisse, l'ULM à moteur thermique est interdit mais pas avec un moteur électrique:
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
Malabar
Ecrit le : 31 octobre 2022 à 18:54
Citer


Messages : 141
Inscrit le : 14 juin 2012



Bien sûr, c’est un prototype qui peut être largement amélioré, mais voilà ce qui me semble correspondre le mieux à un pilote de delta comme moi qui cherche l’autonomie et la liberté:



- position allongée ventre indispensable (ce qui n’est pas le cas des chariots tricycles)
- aucune contrainte de pilotage (contrairement au Ropulcim qui était un « camion »)
- possibilité de décoller et atterrir roulettes pour éviter d’avoir à courir comme un dératé en cas de vent nul, même avec un rigide, ce qui n’est pas vraiment le cas d’un mosquito, mais décollage à pieds possible sur pente ou avec bon vent.
- léger, quoique des progrès doivent être faits (idéalement, l’ensemble roues + armature + batterie + contrôleur + moteur + hélice à moins de 20 kg pour correspondre à la charge maxi des deltas sans modification)
- taux de montée d’au moins 1,5 m/s
- autonomie de la batterie suffisante pour 20minutes de montée (permet deux essais à environ 500m pour chasser le thermique par charge), ou bien deux sets de batteries interchangeables afin de limiter le poids
- montage immédiat sur un harnais standard.

Est-ce que quelqu’un saurait en fabriquer un, ou aider à sa conception? Je pense qu’il y a un marché maintenant.
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
Thypar
Ecrit le : 02 novembre 2022 à 12:16
Citer


Messages : 37
Inscrit le : 09 septembre 2013



Génial mais pas nouveau, il s’agit d’un Minimum moteur électrique.
J’ai volé avec un Minimum des années durant : j’adore !
J’ai toujours un Atos VR, que je n’utilise plus depuis que j’ai un eSwift Light, j’aimerai bien le ressortir avec un Minimum électrique en intersaison.
Le rigide ne se déforme pas avec la charge, vitesse lente et rapide…
Ce Minimum pourrai, par exemple, être équipé du même système Geiger que le Swift, pas besoin de réinventer et c’est éprouvé…
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
Malabar
Ecrit le : 02 novembre 2022 à 14:44
Citer


Messages : 141
Inscrit le : 14 juin 2012



La différence d’avec le minimum est d’avoir uniquement l’autonomie nécessaire afin de réaliser une ou deux montées à 500m, afin de minimiser le poids et le coût de l’installation et d’être plus simple.
Je ne cherche pas à voler moteur, mais simplement à atteindre les thermiques de plaine, sans la complexité ni le manque de fiabilité des moteurs thermiques
Je pense plus à l’e-help de Reidar Bernsten adapté d’un système de roulage analogue au Ropulcim/ascender où Minimum.
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
Thypar
Ecrit le : 04 novembre 2022 à 15:57
Citer


Messages : 37
Inscrit le : 09 septembre 2013



Je comprends.

Quand à moi si j’ai acheté un Minimum à l’époque c’était parce que c'était le seul engin proposé sur le marché avec lequel je pourrai thermiquer en delta à côté de chez moi, en toute autonomie. Il y avait certes un moteur mais aussi et surtout un coupe contact !
Quand je me rendais sur les pistes Ulm à midi pour monter mon delta, je croisais les pilotes Ulm qui rentraient chez eux après leur vol du matin ; Et je les revoyais en fin d’après-midi quand je repliais, ils étaient de retour pour leur vol du soir. Je préférai et de loin avoir passé l’am en l’air pour profiter de la convection à fond !
Cet engin m'a permis de faire un bon considérable en compétences pour pratiquer le vol libre.
A côté de cela, les journées sans thermique, quel plaisir immense de découvrir un nouveau paysage, au plus près, allongé la tête en avant…

Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
Malabar
Ecrit le : 04 novembre 2022 à 17:28
Citer


Messages : 141
Inscrit le : 14 juin 2012



J’avais le même objectif, lorsque j’ai acheté l’ascender. Avantage: décollage sur roues possible, moins stressant. Inconvénient: un vrai camion, qui ne me permettait pas d’exploiter les thermiques, et pas de démarreur électrique pour le démarrage en vol, très aléatoire. Plus tard, l’ai acheté un Mosquito. Avantage: c’est un vrai engin d’exploitation des thermiques. Inconvénients: Pas de décollage sur roulettes, nécessitant un bon vent de face pour se sentir en sécurité, et complexité obligeant à mettre souvent les mains dans le cambouis, surtout avec le démarreur électrique.
C’est pourquoi l’électrique m’attire, car c’est fiable, ça démarre sans problème en toutes circonstances…
Haut de page
Message privéEnvoyer un email
Haut de page
0 utilisateur(s) sur ce sujet (0 invités et 0 utilisateurs anonymes)
0 membres :
Options du sujetPages : (2) [1] 2  Répondre à ce sujet