Version imprimable du sujet
Cliquez ici pour voir ce sujet dans son format original
FORUM DU DELTAPLANE > Tout le deltaplane > Dispositif Anti-Oubli d'Accrochage.


Ecrit par: Nio 19 avril 2021 à 09:01
Vu dans le dernier numéro de La Transversale, un système anti oubli d'accrochage :

"Le principe est simple : ça sonne si tu prends ton aile sans être accroché !
Un boîtier électronique est placé à demeure sur la sangle d'accrochage et contient un capteur infrarouge qui détecte la présence du pilote devant la sangle, à moins de 40 cm.
Dès qu'on se place dans le trapèze, il sonne... sauf si une fiche jack Ø 3,5 mm est introduite pour neutraliser l'alarme.
L'idée est donc que cette fiche soit fixée sur le harnais, près du mousqueton, de façon à ne pouvoir neutraliser l'alarme que lorsque le harnais est accroché à l'aile (avec ou sans le pilote) et qu'on a pu brancher la fiche jack. "

Il existe également une version bi place.

Ca a l'air pas mal du tout, quelqu'un a déjà vu le système en vrai ?

Ecrit par: marc06 19 avril 2021 à 17:34
Bonjour a tous,

Oui,j ai vu et ça marche (enfin ça sonne)

Perso,je préfere une procedure simple et sans technique : n'étant pas adepte de la méthode "australienne", je m accroche + traction sur la sangle en me baissant ou avec la main...(plusieurs fois)
mais comme j ai une cervelle d oiseau (mais d un aigle !) biggrin.gif j ai rajouté l'élastique rouge accroché à l intrados,50 cm devant mes yeux.

Quand je m accroche,je le passe aussi dans le mousqueton.
Au moment de décoller,si ça pend devant moi...danger !

Beaucoup font ça chez nous dans le SE.

A + et Bons vols !

Ecrit par: Nio 20 avril 2021 à 16:57
L'un n'empêche pas l'autre, on peut avoir une routine, plus un système technique.

Petite remarque sur la routine que tu décris, elle a le défaut d'être faite au moment du décollage ce qui dans une config avec du stress/fatigue/précipitation/etc... peut ne pas suffire car de la même façon qu'on peut oublier de s'accrocher, on peut oublier de faire sa routine et ne pas voir le fil rouge qui est sous son nez. Ca peut paraitre contre intuitif mais la redondance n'a pas une grande valeur ajoutée ici car si on est dans un état mental qui fait qu'on zappe une partie de la routine, il y a de fortes chance qu'on zappe le reste aussi. Lorsque notre cerveau est focalisé sur quelque chose ça change complètement notre perception du monde et ce qui est une évidence en temps normal peut disparaitre de notre conscience dans certaines conditions.

Quelques exemples pour s'en convaincre :

Ici un exemple assez connu, essayez de compter le nombre de passes que font les blancs


Un autre exemple, essayez de suivre le bonbon


Là c'est une pub qui utilise les faiblesses de notre cerveau



Tout ça pour dire que si on est focalisé sur le décollage, on peut passer à côté de toutes les routines qu'on a mis en place. Il semble qu'un certains nombre d'oubli d'accrochage ont eu lieu malgré des routines (si quelqu'un à des sources ça m'intéresse).

L'immense intérêt de la méthode australienne est de décorréler le moment de l'accrochage et du décollage. Le top étant d'intégrer la vérification de l'accrochage dans la prévol.

Ecrit par: marc06 20 avril 2021 à 18:17
J ai eu tout bon !!! tongue.gif donc je verrais mon ruban rouge... biggrin.gif à moins d'etre bourré ?

Ceci dit rien n est parfait...(les piles non plus)

a+

Ecrit par: Paolo 20 avril 2021 à 18:30
Je fais partie du groupe de testeurs de ce dispositif, donc je l'ai vu et utilisé.

Avec ce deuxième prototype le dispositif est arrivé à sa maturité.
De petite taille, on peut l'installer à chaque fois ou bien le laisser dans la housse attaché à la sangle.

Un grand bravo au concepteur et "maker" iid_clap_20.gif

C'est une ultérieure "tranche de fromage" dans le système anti-oublie d'accrochage.

Perso, mes autres "tranches AOA" sont:
- méthode australienne (pas de raisons de s'en priver si le harnais le permet)
- méthode "Dom/Don" (élastique que pendouille et qu'on doit accrocher au mousqueton)
- check list (il n'y a pas que l'accrochage à vérifier)


Ecrit par: phil 21 avril 2021 à 08:46
gloup!la démonstration est stupéfiante pour moi.Je me suis fait avoir à chaque coup ...J dois être du genre non seulement à oublier de m'accrocher mais en plus à m'élancer sans delta sur le dos .En ce qui me concerne outre la méthode australienne je fais toujours attention à calmer le jeu , ne jamais me précipiter sans avoir bien observé et ressenti les conditions au décollage ... Pour le moment ça m'a bien réussi

Ecrit par: Nio 22 avril 2021 à 11:43
Marc tu m'impressionne smile.gif
Paolo tu as d'autres photos que celles de La Transversale ?
Phil t'inquiète pas t'es normal, le cerveau est une sacrée machine mais il a quelques trous dans la raquette tongue.gif

Ecrit par: Malabar 23 avril 2021 à 19:00
Je ne vois pas ce que cela apporte de plus par rapport à la corde et l’élastique fluo devant le nez. En plus, cela doit être plus cher, sauf si fabriqué en Chine... c’est inutilement technologique, il faut des piles, et il faut qu’elles soient chargées...

Ecrit par: 2cvcross 23 avril 2021 à 22:09
J'aime beaucoup les remarques du genre "ca sert a rien" , "c'est cher", "faut des piles" , 'tel autre système est mieux" .... avant même de connaître le système ...bref on change rien et on continue tous les ans à compter les accidents pour ne pas dire les morts parmi nos proches et copains de vol à cause d'un "simple oublie" ?

Certes ce système d' "alarme d'oubli d'accrochage" (il n'est en rien un systeme qui vous empêche de ne pas être accroché) n'est pas l'unique et l'ultime solution au pb de l'oubli d'accrochage , il couvre cependant à la fois l'oubli d'accroche à la principale et l'oubli de cuissarde. Il apporte deux éléments supplémentaires  à notre sécurité ... et on devrait remercier son concepteur qui a fait un énorme bouleau bénévolement pour le mettre au point. On ne vous imposera de l'avoir .... Et si vous avez vous même développé des choses, faites nous en part, on se fera un plaisir de les relayer et de partager vos bonnes pratiques/idées/initiatives.

Je souhaite à tout le monde de l'avoir sur son aile et de ne jamais avoir recours à son fonctionnement, ce qui signifie que vous avez une procédure stricte et fiable ...et dans ce cas :  BRAVO !

On ne répètera jamais assez les bases pour limiter (éliminer) les oublis d'accroche :

- une accroche à l'australienne: on rentre dans un aeronef intègre dont on a fait une prévol complète, le harnais étant le cockpit de l'aéronef deltaplane (alors oui , j'entends déjà les récalcitrants qui vont crier aux scandales ou mettre en avant des soit disant situations où cela est impossible .....dans ce cas je vous conseille vivement le système AOA wink.gif )
- on s'occupe de ses instruments et caméras comme de son habillement et donc AVANT de rentrer dans le harnais
- on développe dès le début de la formation et pour toute sa vie pilote une procédure PERSONNELLE (MAVIE , checklist ...ETc) SYSTÉMATIQUE que l'on déroule , et en cas de perturbation , on recommence à zéro ... oui de la rigueur dans notre discipline ca ne ferait pas de mal ... surtout pour NOTRE sécurité
- et bien sur de la bienveillance et du check entre pilotes sur les décos ! la base pour le copain qui va décoller

et pour LA situation , LE jour où l'on passe au travers de SA procédure et bien oui, l'AOA est une protection supplémentaire.

on a trop perdu de copains de cette manière pour se contenter .... de ne rien faire...  la sécurité et l'œuvre de tous , et les bonnes idées de tous sont a prendre !

Rémi 
Commission Sécurité du CND
 

Ecrit par: paricol 24 avril 2021 à 08:03
Merci Rémi pour ton intervention qui me semble bien résumer la situation.
Je ne veux pas polémiquer mais j'attire quand même l'attention sur le fait qu'au delà de tous les dispositifs, je pense que la formation et la rigueur comme tu le précises, auraient dû éviter le carnage historique de l'oubli d'accrochage. En fait j'ai l'impression que ces dispositifs sont des cache-misères à notre incurie collective.

Patrice

Ecrit par: Nio 25 avril 2021 à 11:07
Malabar, à ta question sur ce que ça apporte de plus qu'un élastique fluo devant le nez, il y a plein de réponses possible.
La principale selon moi, c'est qu'une majorité de pilotes n'utilise pas la méthode de l'élastique. Il reste donc de la place pour d'autres systèmes.
Une autre réponse c'est que la méthode de l'élastique donne une information visuelle alors qu'avec ce système on a une information sonore. Je ne sais pas si l'un est plus efficace que l'autre mais ils sont à minima complémentaires.

Quoi qu'on en pense les faits sont là pour nous rappeler que depuis les débuts du delta il y a régulièrement des pilotes qui se tuent en oubliant de s'accrocher malgré toutes les tentatives de remédier au problème et que s'il y a une chose dont il faut se méfier c'est des certitudes et de l'excès de confiance.

Dans tous les cas, soit les procédures ne sont pas suffisantes ou pas adaptées, soit elles ne sont pas correctement appliquées mais dans les 2 cas la recherche de solution s'impose. Les propositions sont donc les bienvenues et on se doit d'être ouvert et positif.

Ecrit par: Malabar 25 avril 2021 à 14:04
Bien sûr, ce système technologique peut être associé à l’élastique et corde fluo que j’utilise depuis longtemps... on peut avoir ceinture et bretelles, et collectionner sur son aile tout ce qui peut être inventé...
En tant que vieux pilote, je suis motivé sur ce sujet comme sur d’autres, car beaucoup d’accidents m’ont touché de près, et mon intervention n’est pas faite à la légère.
Mon système est évident, ne coûte pratiquement rien. J’essaie de lui trouver une faille, mais pour l’instant, je n’en ai pas trouvé. Aidez-moi...

Ecrit par: Nio 26 avril 2021 à 12:29
La faille c'est que comme je l'explique au dessus, on peut (dans certaines conditions) NE PAS voir un truc aussi évident qu'un élastique fluo sous son nez, "il suffit" d'être focalisé sur autre chose.

Une alarme sonore peut également être zappée mais il me semble que c'est plus quand on est en mode panique. Plusieurs cas connus relatent des pilotes d'avion qui ont été au crach sans entendre les alarmes cockpit (plus d'info dans cet article, on y retrouve aussi l'expérience du gorillle : . )

Ecrit par: Malabar 26 avril 2021 à 23:59
Etre sourd n’empêche pas de voler. Par contre, être aveugle...

Ecrit par: 2cvcross 27 avril 2021 à 09:50
sauf que si le pilote est sourd ... il le sait... et le systeme ne lui sera pas adapté ... (je le répète, le systeme n'a pas vocation a être la solution unique), et il n'a pas besoin de nous pour qu'il le sache !

Bon apres, des pilotes de delta sourds je pense que moins d'une main me suffit à les compter; et avant de pointer le doigt sur LE cas particulier , posons nous la question de la majorité !